Partagez | 
 

 Une fille ayant un prénom masculin ? Maudite soit elle ? [Finis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
Elrik Layn

Messages : 6
Fragments : 40


Progression
Exp:
0/20  (0/20)
Niveau: 1

MessageSujet: Une fille ayant un prénom masculin ? Maudite soit elle ? [Finis]   Ven 9 Nov - 11:27


NOM et Prénom du personnage* : Layn Elrik

→ Toujours dans cet ordre, vous avez le droit de n'avoir qu'un surnom ou un pseudo'

Genre  :Femme

→ "Autre" n'est pas interdit. 

Âge : 20 ans

→ "Environ..." n'est pas interdit.

Espèce* : Démon

→ Vous pouvez très bien être un démon mais vivre chez les humains.

Taille  : 1m74

→ "Environ..." n'est pas interdit.

Signe(s) distinctif(s)* :  On ne saurais pas vraiment dire si il y a quelque chose qui peut la faire sortir du lot… En dehors des deux rubans rouge qu’elle a dans les cheveux, Elrik n’a rien d’autre qui la départage, peut être à part la longue cicatrice en diagonal dans son dos. De ce point de vu là, il n’y a rien d’autre à signaler !

→ De 3 à 10 lignes.

Caractère* : Elrik est une personne calme et qui se montre discrète. Ce n’est pas la personne qui vous abordera gentiment ou qui viendra demander son chemin quand elle est perdue. Non… C’est une personne que l’on peut considérer être comme un caméléon ! Pourquoi ? Elle arrive à se dissimuler facilement dans la foule, après tout...Si on ne la connaît pas, l’on ne fera pas attention à elle n’est ce pas ? Hors il y a des situations qui font que tout change. Quand elle interviens dans un affrontement par exemple ? Elle prendra soit la défense de l’innocent si se dernier à besoin, sinon c’est les deux qu’elle cherchera à mettre à terre pour les calmer.

Auriez vous par hasard compris qu’elle était une personne observatrice ? Effectivement elle l’est, cela est dû à Alegor qui lui a apprit à chasser, de plus elle peut facilement comprendre d’où vient le danger. Observer et attendre le bon moment pour agir faisaient partit de son apprentissage. Quand elle pose son regard quelque part, c’est soit qu’elle s’ennuie, soit que quelque chose à attirer son attention. C’est aussi simple que cela non ?

Elle ne parlera que si elle le désire, nul n’est à l’abri du danger et elle le sait ! Pour elle le danger n’est pas souvent présent, après tout… Qui sait qu’elle existe encore ? Personne.

→ De 5 à 20 lignes.

Apparence* : La démonne qui mesure 1m74 n’est pas à plaindre. Son père aurait dû faire attention au fait qu’elle soit une fille, pourquoi ? Il aurait put la marier à quelqu’un qui a du pouvoir ! Bon ce n’est pas non plus miss univers ! Mais Elrik est une charmante et belle demoiselle.

Ses long cheveux blancs font partit d’un charme, car pour une démone c’est ironique de dire que ses cheveux soient d’un blanc pur ! Ils sont doux et léger, flottant aux vents quand ceux ci sont présents ! Bien que cela puisse paraître la gêner, cela n’en est pas le cas ! Loin de là…

Pour ceux qui est de ses yeux couleur or, la demoiselle évite de croiser le regard des gens, car elle est consciente que le vide qu’elle montre en elle peut gêner certains… Et attirer d’autres. Mais c’est aussi un regard qui peut se changer et devenir menaçant et assassin. Un regard qui montre que tuer… Elle en est entièrement capable et n’hésiterait pas si on la dérange de trop !

→ De 3 à 20 lignes.

Histoire : Elrik, on peut s’attendre à un garçon, mais non, le père avait insisté pour le prénom de l’enfant qui vint au monde. L’homme qui était persuadé que ce serait un garçon, vécu la plus grande des déceptions en voyant venir une fille au monde.

Une année après se fut un garçon qui naquit dans la famille, Elrik malgré tout resta la première héritière de la famille. Bien que ce soit à contre coeur, son père dû accepter cela. Par chance elle avait de son coté sa mère, une démone qui ne faisait que chérir ses enfants pour que leurs vies soient belles.

Passons un peu l’enfance d’Elrik, cette dernière commença avec son frère à expérimenter le maniement des armes, au début avec des bâtons… Elrik se montra assez douée avec les armes, son frère lui… Avait du mal, mais contrairement à Elrik, il n’avait pas à recevoir de coup du paternel, ce dernier cherchait à briser sa fille psychologiquement pour que son fils devienne plus fort des deux cotés. Elrik n’avait pourtant que neuf ans à ce moment. Cela ne fut pas rare de la voir avec des bleus. Au plus grand désarroi de sa mère… Cette dernière chercha à convaincre le chef de la famille de réduire les entraînements, ou du moins la violence de ses derniers. Cela lui fut refusé. Le chef de la famille demanda l’inverse au père de notre petite Elrik.

Les jours qui avaient suivit cette demande devinrent de plus en plus dur pour notre fillette, celle ci se retrouva peu à peu épuisée et les coups étaient de plus en plus sévères, nul ne voulait intervenir. Après tout cela se passa premièrement dans la demeure familiale, un somptueux et immense manoir.

Le manoir… Elrik rêvait tout les jours de pouvoir s’en détacher et fuir. La petite ne pouvait pas poursuivre sa vie ainsi, l’épuisement était là, mais le repos qu’elle avait ne suffisait largement pas. Pour pouvoir se reposer, la fillette avait préparée un plan. Mais un plan qui n’était pas sans danger. Lors de son entraînement, alors que son père lui infligea des attaques comme si il affrontait un ennemi mortelle, Elrik lâcha son épée en bois, le regard droit dans celui de son père, au dernier moment elle évita le coup. c’était sa technique et son style… Combien de fois l’avait-elle subit ? Elrik avait se jour là pris une lame de couteau, cachée dans sa manche bien sûr… Mais là, elle planta la lame du moins elle avait tentée de l’avoir au coeur. Son père eux le réflexe d’éviter, la surprise pour l’enfant était là, son frère écouta les paroles de son père.

« Tu vois, c’est une idiote, elle ne mérite pas de vivre. TUES LA ! »

Son frère se vit remettre un couteau de chasse, il se mit face à elle. Tremblant légèrement, leur paternel hurla de la tuer ! La réaction de son frère fut de suivre l’ordre de son père. Elrik évita, remontant les escaliers pour pouvoir fuir la demeure ensuite ! Fuyant comme elle pouvait, son père la pourchassa avec une arbalète en main. Arrivé au bord du vide, elle se stoppa, se tournant vers son père, le plan de la petite avait échouée, son père était prêt à tier, hors ce fut Elrik qui se jeta d’elle même dans le vide. Son père n’eut pas l’envie de voir si elle avait survécu.

« Bon débarras. »

Plus bas… Inconsciente, la petite eut la chance d’être rattraper par un étrange personnage en tenue grise et marron, se dernier l’emmena avec lui, sans dire quoi que ce soit.

Quand la petite démone se réveilla, elle se trouva dans un lit, confortable étrangement… Son regard se posa sur les meubles de la pièces, en vérité elle devait être dans une sorte de chalet, tout était de bois presque… La pièce était vide, il y avait un escalier par lequel descendre, mais elle n’osa pas bouger, Le sentiment de peur ? Non… Son corps avait besoin de se reposer. Sachant déjà cela, elle s’enfuira une fois qu’elle aura récupérée. C’était la chose qu’elle se disait. Elrik allait en profiter. Une bonne odeur néanmoins attira son attention, cette odeur fut celle d’un pain fraîchement sortit du four. Des bruits de pas se firent aussi entendre, mais cela monta. Un homme de la quarantaine à en voir à son visage, ce dernier lui apporta de quoi manger.

« Mange petite, ici tu n’as rien à craindre. On est en terrain neutre si l’on peut dire. Tu as de la chance que le vieux chasseur que je suis ai put te récupérer… Sinon tu étais morte. 
-Pourquoi ?
-Tu es jeune, le chasseur que je suis manque de compagnie, je peux t’élever, mais tu devras m’aider quand tu iras mieux. Ma défunte femme voulait une fille, si tu acceptes de jouer le jeu, tu pourras rester ici aussi longtemps que tu le souhaite. J’ai bientôt quarante six ans… Je pourrais t’enseigner ce que tu désires.
-Entendu… Mais… Vous vous appelez comment ?
- Alegor Nelf, je suis un humain. »

Elle acquiesça en silence, pendant que ce dernier lui posa le plateau pour qu’elle puisse manger.

Elrik apprit à se battre d’une meilleure manière grâce à Alegor, ce dernier lui apprit à dépecer et tanner la peau des animaux qu’ils arrivaient à attraper. Au début c’était un peu marquant, mais elle s’y fit. Bien qu’elle n’appela jamais autrement l’homme qu’Alegor, elle voyait en lui le père qu’elle aurait aimée avoir. Dans le fond, c’était peut être mieux ainsi que l’on la pensa morte. Son frère devait avoir un entraînement plus adapté. Après tout, c’était le favoris de la famille.

Six ans venaient de s’écouler, désormais Elrik avait la quinzaine, Alegor était partit depuis deux jours, il lui avait laisser la maison. Son retour se fit, mais pas comme elle l’espérait, il était attaché, et deux personnes se montrèrent être avec lui. Deux têtes qu’elle reconnut facilement. Son père… Et son frère !

« FUIS ! ILS SONT LA POUR TE TUER ! »

Au lieu de fuir comme elle avait du faire par le passer, là c’est elle qui attaqua en première, son père se prit un carreau dans l’épaule droite. Alegor put s’éloigner, dans l’action, Araäl le frère d’Elrik avait sortit son épée. Ce fut en voyant sa grande sœur qu’il déclara.

« Dire père voulait que je joue un peu. Tu as gâché mon cadeau d’anniversaire. Ta sentence ? La mort ! »

Surprise de voir que son frère avait changé, elle tourna le regard vers son père. Il avait complètement réussis à changer le petit frère en monstre…

« Toi tu meurs. »

Tirant un second Carreau, ce dernier se logea dans la gorge du père, mais le coup de son frère la désarma, par chance elle avait lâché son arbalète à temps. Alegor lui poussa le jeune garçon pour faire gagner du temps à Elrik.

« Elrik, Va prendre ma lame, celle au dessus de la cheminée… Elle est à toi. 
-Mais…
-Pas de mais ! FAIS VITE ! »

Araäl avança et planta sa lame dans le ventre d’Alegor en riant, Elrik entendant cela, arriva à la lame, la dégainant. Puis… Un hurlement de douleur intense venant d’Alegor, Sans réfléchir elle sortit hurlant et affronta son frère qui avait très bien progressé. Les coups échangés furent nombreux, tel que la lame de son frère se retrouva brisée. La sienne se planta dans le corps de son frère. On pouvait voir en elle toute la haine qu’elle avait, ses coups furent nombreux, son frère en mourra, mais cela ne l’arrêta pas ! Elrik se retrouva seule… Ses coups étaient encore en train de se faire sur le cadavre de son frère. Les larmes coulant le long de son visage, se relevant même… Elrik avait tout perdue à ses yeux.

Durant des jours, elle resta dans la maison d’Alegor, des jours… Rien ne lui donna l’envie de poursuivre sa vie, puis… Elle prit la décision de partir, laissant un mot à la porte de la cabane. « Lieu de repos. »

Depuis ce jour, sa vie eut complètement changée, un nouvelle objectif, se renforcer pour pouvoir protéger ceux qui en ont besoin.

→ De 10 à 40 lignes. Rappelez-vous que vous venez de ce monde et jouez avec le contexte.

Thème musical du personnage : https://www.youtube.com/watch?v=3sAyHwU78mo

→ Seuls les liens YouTube sont autorisés, mettez votre thème en ligne s'il n'y est pas ! :)
Et toi, qui es-tu?

Pseudo* : Serwyn
Genre : Homme(De la pire espèce:D)
Âge :Oulah… Je suis majeur c’est déjà bien.
Comment avez-vous découvert le forum ?* :Top site y a longtemps :3
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Abe Yukio

Messages : 11
Fragments : 15


Progression
Exp:
0/0  (0/0)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une fille ayant un prénom masculin ? Maudite soit elle ? [Finis]   Ven 9 Nov - 11:49

Bienvenue <3

__________________________________


Spoiler:
 
<3

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maata [LL]

Messages : 19
Fragments : 40
Localisation : À Suplex-City
Emploi/loisirs : Être invisible
Humeur : :hello:


Progression
Exp:
0/20  (0/20)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une fille ayant un prénom masculin ? Maudite soit elle ? [Finis]   Dim 11 Nov - 13:50

Aujourd'hui c'est l'Armistice, j'espérais lire un texte avec un happy end, au moins...!  

Premièrement, je valide ce très bon thème, étant complètement étranger à Fate, je vois que je rate de la qualité.  

L'histoire est agréable à lire et bien imaginée, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur la seconde vie d'Elrik, celle aux côtés du chasseur. Cette partie a été un peu trop résumée pour qu'on puisse vraiment capter toute l'importance du type pour Elrik, ce qui rend sa disparition beaucoup moins dramatique selon moi...! Rien d'important à signaler sinon, tu es validé sans difficulté.

Tu peux aller récupérer un Set, commencer un RP ou un Scénario et lancer le Dé Shin, si tu veux. On peut enfin te le dire officiellement : Bienvenue !

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Elrik Layn

Messages : 6
Fragments : 40


Progression
Exp:
0/20  (0/20)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une fille ayant un prénom masculin ? Maudite soit elle ? [Finis]   Dim 11 Nov - 14:13

Pour ça je pense que je ferais un journal, mais aussi des parties flashback si possible ! En tout cas merci je suis heureux de rejoindre en tant que validé cet univers ! :3
Revenir en haut Aller en bas

Maître du jeu

avatar
Lapis-Lazuli

Messages : 59


MessageSujet: Re: Une fille ayant un prénom masculin ? Maudite soit elle ? [Finis]   Dim 11 Nov - 14:13

Le membre 'Elrik Layn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Shin' : 193
Revenir en haut Aller en bas
http://lapislazuli.forumactif.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une fille ayant un prénom masculin ? Maudite soit elle ? [Finis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une fille ayant un prénom masculin ? Maudite soit elle ? [Finis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bourgeoisie déracinée ! Par Jean Erich René
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» ne pas confondre masculin avec féminin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lapis-Lazuli - Forum RP Réservé aux Personnages Inventés :: Introduction :: Fiches de personnage :: Validées-